Zikar Symphony, Op.26 (Khan, Hidayat Inayat)

Contents

Performances

Recordings

No files submitted.

Sheet Music

Full Scores

PDF typeset by Unknown
Stanislav (2013/1/13)

Publisher. Info. Hidayat I. Khan ©1972 (GEMA-Registration No.544.020)
Copyright
Purchase
Javascript is required for this feature.
PMLP430130-26ZikarSym.pdf

Parts

PDF typeset by Unknown
Stanislav (2013/1/8)

Publisher. Info. Hidayat I. Khan ©1972 (GEMA-Registration No.544.020)
Copyright
Purchase
Javascript is required for this feature.
PMLP430130-all parts Zikar Symphony - A3.pdf
Javascript is required to submit files.

General Information

Work Title Zikar Symphony
Alternative. Title
Composer Khan, Hidayat Inayat
Opus/Catalogue NumberOp./Cat. No. Op.26
First Publication. 1972
Composer Time PeriodComp. Period Modern
Piece Style Modern
Instrumentation Orchestra
piccolo, 2 flutes, 2 oboes (unis), 2 English horns (unis), 2 clarinets (B), 2 bassoons,
4 horns (F), 3 trumpets (C), 3 trombones,
timpani, piccolo snare drum, cymbals, triangle, xylophone, petites cloches, bells,
organ, harp, celesta, strings


Misc. Comments

La 'Symphonie Zikar' est composée de trois mouvements au cours desquels le jeu des dialogues entre l'orgue et les instruments de l'orchestre est charactérisé par une refonte de la texture thématique suivant une formule d'homogénéité sonore. Le premier mouvement est une exposition des trois thèmes principaux, précédés de quelques mesures d'introduction dont l'élément rythmique constitue toute la charpente thématique de l'oeuvre. Le deuxième mouvement est un développement au cours duquel la sonorité de l'orgue, placé au premier plan, crée une atmosphère de recueillement, suivie d'une éclosion pathétique qui fait éclater l'ensemble des cuivres. Le troisième mouvement s'enchaîne par une attaque de l'orgue qui mêne le jeu par intermittence jusqu'à la Coda. L'oeuvre se termine par une réminiscence des thèmes principaux présentés maintenant sous une forme fuguée, doublée d'un rythme obsedant qui se développe en une ligne mélodique dont le relief est marqué par les trombones qui se détachent de l'ensemble du décor sonore pour exprimer dans toute la puissance de sa grandiosité, le 'Sacrum' du Zikar, noble expression des apôtres de la méditation.